Russie : nouvelles manifestations anti-Poutine, nouvelles arrestations

Nouvelles manifestations anti-Poutine ce samedi à Saint-Pétersbourg et Moscou. Une mobilisation pas historique, plusieurs centaines de personnes, mais toujours autant d’arrestations : 110 à Saint Pétersbourg.

Réunis sous le slogan “Nadoïel” (Nous en avons assez de lui) faisant référence au président russe, les manifestants ont répondu à l’appel du mouvement Open Russia, fondé par l’opposant russe en exil et ex-oligarque Mikhaïl Khodorkovski.

Ajrd manifestations dans plusieurs villes russes pour dire “Assez” à #Poutine et #Medvedev. #надоел #Russie pic.twitter.com/VM5l1Wxd2X— Alexis Prokopiev (@aprokopiev) April 29, 2017

Cette femme expose ses griefs au président russe :

“Les prix de la nourriture, le chômage, et surtout la détérioration de la santé : tout doit être payé en avance, on doit passer des nuits et des jours entiers dans un hôpital pour être reçu par un spécialiste”.

“Je suis venu pour exprimer mes droits civiques, poursuit un jeune homme, et pour appeler le président à laisser faire un changement d’autorité, qui j’espère mettra fin un jour à l’isolement international du pays et à l’agression de la Russie sur d’autres pays”.

“Dix-sept ans au pouvoir, c’est trop”. Les revendications de ces manifestants à Moscou n’ont rien de révolutionnaire mais les rassemblements n’ont pas été autorisés par la police.

En mars 2018, Vladimir Poutine pourrait briguer un quatrième mandat présidentiel.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages