Russie: Navalny s'attend à être placé à l'isolement

·2 min de lecture
RUSSIE: NAVALNY S'ATTEND À ÊTRE PLACÉ À L'ISOLEMENT

MOSCOU (Reuters) - L'opposant russe Alexeï Navalny a annoncé lundi qu'il pourrait être placé à l'isolement à la suite de plusieurs infractions mineures que lui reproche l'administration pénitentiaire.

Le principal opposant à Vladimir Poutine, condamné début février à deux ans et huit mois de prison dans une affaire remontant à 2014, a été envoyé à la fin du mois dernier dans la colonie pénitentiaire IK-2, à une centaine de kilomètres à l'est de Moscou.

Sur son compte Instagram, Alexeï Navalny dit avoir reçu six réprimandes en l'espace de deux semaines, précisant que deux réprimandes suffisent à justifier un séjour à l'isolement. Son cas doit être examiné par un tribunal au sein de la prison, a-t-il ajouté.

Agé de 44 ans, l'opposant à Vladimir Poutine s'est plaint ces derniers jours de torture par privation de sommeil et a demandé à pouvoir recevoir la visite d'un médecin civil en raison d'importantes douleurs au dos et à la jambe, une requête rejetée par l'administration pénitentiaire.

Alexeï Navalny, qui s'est fait connaître en pourfendeur de la corruption dans les hautes sphères de l'Etat, a été soigné pendant cinq mois en Allemagne après avoir été empoisonné à l'aide d'un agent neurotoxique lors d'un voyage en Sibérie l'été dernier.

Il est revenu en Russie en janvier, où il a été immédiatement placé en détention provisoire avant sa condamnation début février pour violation de sa liberté conditionnelle.

Le tribunal l'a condamné à trois ans et demi de prison, une peine ramenée à deux ans et huit mois en raison de la durée d'assignation à résidence qu'il avait effectuée dans la même affaire de détournement de fonds.

(Andrew Osborn et Anton Zverev; version française Jean-Stéphane Brosse, édité par Blandine Hénault)