En Russie, la mobilisation partielle décrétée par Vladimir Poutine fait réagir

"Le président l'a dit, un point c'est tout". Entre crainte et résignation, des Moscovites réagissent à la mobilisation partielle.