"La Russie a mis la technologie au service de la terreur": Olena Zelenska critique Moscou au Web Summit de Lisbonne

Olena Zelenska,  le 1er novembre 2022 à Lisbonne lors du Web Summit - PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP
Olena Zelenska, le 1er novembre 2022 à Lisbonne lors du Web Summit - PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP

La première dame d'Ukraine, Olena Zelenska, a été largement applaudie mardi lors de la soirée d'ouverture du Web Summit à Lisbonne, après avoir appelé de ses voeux à construire une technologie qui "sauve les gens".

"Je crois que la technologie devrait être utilisée pour créer, pour sauver et aider les gens, et non pour détruire", a déclaré l'épouse du président ukrainien Volodymir Zelensky face à un public d'entrepreneurs, d'investisseurs et d'autres spécialistes du numérique, réunis pour la grand-messe annuelle de la tech en Europe.

Elle avait auparavant projeté des images des dégâts d'attaques de missiles et de drones russes et qui ont fait de nombreuses victimes civiles dans plusieurs villes du pays, et provoqué des coupures d'électricité.

"La technologie russe tue"

"La Russie a mis la technologie au service de la terreur. Ce que vous voyez, c'est les conséquences de l'usage de cette technologie", a lancé Olena Zelenska, scénariste de profession, qui a participé ces derniers mois en personne à plusieurs événements internationaux.

Son mari est apparu plus tôt cette année sous forme d'hologramme lors de plusieurs événements dédiés à la technologie et aux startups, appelant directement les entreprises à l'aider à reconstruire son pays.

"Les experts disent que (la technologie russe) est plutôt simple. (...) Mais elle est suffisante pour tuer des gens", a-t-elle ajouté, en citant également l'enquête du média d'investigation Bellingcat selon lequel des informaticiens russes participeraient activement à l'effort de guerre.

"Des spécialistes en Russie ont fait le choix d'être des agresseurs et des meurtriers. (...) Votre métier, votre champ d'expertise, est désormais un champ de bataille dans la guerre que la Russie mène contre l'Ukraine", a-t-elle dit.

Article original publié sur BFMTV.com