La Russie menace de boycotter le Forum de Davos après les sanctions américaines

La Russie menace de boycotter le Forum de Davos après les sanctions américaines

La Russie va-t-elle être absente du Forum économique de Davos, pour la première fois depuis sa création ? Haut lieu de la finance internationale, le forum suisse aurait l'intention de ne pas inviter plusieurs oligarques russes sanctionnés par les États-Unis, ce qui a provoqué la colère des autorités russes.

Avec notre correspondant à Moscou, Daniel Vallot

C'est Dmitri Medvedev qui brandit la menace : « si les décisions prises concernant nos entrepreneurs ne sont pas changées, alors personne n'ira à Davos », s’est emporté le Premier ministre russe. Ce coup de gueule du lieutenant de Vladimir Poutine intervient une semaine après la publication par le Financial Times d'un article affirmant que trois oligarques sanctionnés par les États-Unis seraient écartés du Forum, en raison des pressions exercées par Washington. Les trois hommes sont des habitués de Davos et l'un d'entre eux, Oleg Deripaska, est connu pour les fêtes flamboyantes qu'il donne chaque année, à l'occasion du Forum.

Après la publication de ces informations de presse, qui n'ont jamais été officiellement confirmées par les dirigeants du Forum, le Kremlin avait déjà fait part de sa consternation : « Davos se couperait de ses fondements » s'il excluait les trois entrepreneurs russes, avait ainsi tonné Dmitri Peskov, le porte-parole de Vladimir Poutine.

Déjà touchés au portefeuille par les sanctions américaines, c'est cette fois-ci l'honneur des oligarques russes qui est en jeu et le sentiment d'appartenance à une élite mondiale, que symbolise le Forum de Davos.