Russie : il marche pendant une semaine pour avouer un triple meurtre à la police

·2 min de lecture
Un Russe marche pendant une semaine à travers la forêt pour avouer son crime

Après avoir commis l'irréparable lors d'une soirée alcoolisée, un Russe a voyagé à pied pendant plusieurs jours pour aller se livrer aux autorités.

Il n'a pas cherché à fuir ses responsabilités, bien au contraire. Il y a quelques semaines, dans la région de Khabarovsk, à l'extrémité est de la Russie, un meurtrier a défrayé la chronique en se rendant lui-même à la police, après avoir marché pendant plusieurs jours depuis le lieu du crime.

Le Dauphiné Libéré rapporte que les faits se sont produits au sein d'un élevage de rennes situé dans une forêt reculée de cette région quasi-désertique. "Alors qu'il consommait des boissons alcoolisées avec un ami, l'homme est entré en conflit avec ce dernier et l'a tué à coup de fusil, avant d'abattre deux femmes se trouvant dans la ferme", relatent les enquêteurs locaux, cités par le quotidien régional.

En l'absence de moyens de transport, il décide de marcher jusqu'au poste de police

Probablement assailli par les remords après avoir retrouvé ses esprits, l'individu a alors entrepris d'aller avouer son crime au poste de police le plus proche, situé à des dizaines de kilomètres de là, et ce, malgré "l'absence de moyens de transport" !

C'est donc à pied, à travers la taïga (forêt dense de conifères typique de ces latitudes), que le meurtrier s'est rendu dans la ville d'Okhotsk pour se livrer aux forces de l'ordre. Comme l'explique la source policière citée par Le Dauphiné Libéré, l'individu a tout de même "mis une semaine" à arriver sur place, où il a évidemment été interpellé, tandis qu'une équipe de police était envoyée sur les lieux du crime pour vérifier ses dires. En véhicule motorisé, cette fois.

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles