Russie : même depuis sa prison, Alexeï Navalny dérange le Kremlin

franceinfo
·1 min de lecture

À la veille des manifestations organisées samedi 23 janvier pour soutenir Alexeï Navalny, l’opposant russe et son équipe n’en finissent pas de sensibiliser leurs partisans sur la toile. Ainsi, depuis sa cellule, il a posté sur son compte Instagram : “Je refuse d’être silencieux en écoutant les mensonges de M. Poutine et ses amis... Ils sont tous englués dans la corruption.” Depuis, il a été mis à l’isolement sans moyen de communication au moins jusqu’au 15 février.

Un milliard d'euros et 50 millions de vues

Quelques jours plus tôt, il a publié sur le web une enquête sur le patrimoine de Vladimir Poutine, décrivant le palais de 17 500 mètres carrés du président russe : arboretum, villa pour les invités sur 7 000 hectares en bord de mer Noire, salle de cinéma, chambres à profusion, salles de bain en marbre. Un complexe digne du château de Versailles du XXIe siècle financé, selon Alexeï Navalny, par des hommes d’affaires proches du Kremlin. Coût total : plus d’un milliard d’euros. La vidéo a été vue plus de 50 millions de fois. Moscou réfute les accusations. Samedi, les Russes sont appelés à se mobiliser dans la rue dans une soixantaine de villes. Moscou a prévenu que les manifestations seraient réprimées.

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi