Russie: l'opposant russe Alexeï Navalny souffre de «fortes douleurs»

·1 min de lecture

Dans sa prison, à une centaine de kilomètres à l’est de Moscou, la santé d’Alexeï Navalny se détériore. L’opposant souffre de maux de dos qui se répercutent dans ses jambes, mais ne reçoit pas de soins appropriés, ce qui fait réagir sa femme et ses avocats.

Avec notre correspondant à Moscou, Jean-Didier Revoin

Ioulia Navalnaïa a fait savoir que son mari souffrait de complications au dos nécessitant un traitement sérieux pour ce qui s’apparente à un nerf pincé. Du même coup, elle a exigé sa libération auprès de Vladimir Poutine.

Des propos confirmés par l’avocate d’Alexeï Navalny. Après avoir pu rencontrer son client, elle affirme que sa jambe droite ne fonctionne pratiquement plus. Il serait en outre réveillé toutes les heures durant la nuit, un traitement réservé aux prisonniers suspectés de vouloir s’échapper.

► À lire aussi : L’opposant russe Alexeï Navalny dit être détenu dans un «camp de concentration»

L’opposant a toutefois pu passer un scanner, sans pour autant qu’on lui fournisse un diagnostique alors que de leur côté, les services pénitentiaires jugent l’état de santé d’Alexeï Navalny stable et satisfaisant. La défense de l’opposant a donc fait une demande de soins officielle, exigeant qu’on arrête de le torturer par privation de sommeil.

Autant d’éléments qui font parler du sort de l’opposant, alors que son état-major a lancé un site internet sur lequel les personnes prêtes à sortir manifester contre les autorités doivent s’inscrire. En deux jours, plus de 250 000 personnes ont répondu présent, mais ses proches attendent d’en avoir 500 000 pour annoncer la prochaine mobilisation.

À relire aussi : Russie: les partisans d’Alexeï Navalny remobilisent leurs troupes