Russie: l'opposant Ilia Iachine placé en détention pour avoir dénoncé l'offensive en Ukraine

Un tribunal de Moscou a placé ce mercredi 13 juillet l'opposant Ilia Iachine en détention provisoire pour avoir critiqué l'offensive en Ukraine. Il est l'un des derniers opposants au Kremlin encore présents en Russie.

Poursuivi pour « diffusion de fausses informations » sur l'armée, Ilia Iachine restera en prison jusqu'au 12 septembre au moins. L'élu municipal de Moscou encourt une peine de dix ans de prison. Selon son avocat, les autorités lui reprochent d'avoir, le 7 avril, parlé en direct sur sa chaîne YouTube du « meurtre de civils à Boutcha », en Ukraine.

Ilia Iachine, 39 ans, a été interpellé fin juin par trois policiers dans un parc de Moscou où il se promenait avec une amie, puis condamné dans la foulée à 15 jours de prison pour « désobéissance à la police », une accusation qu'il a jugée montée de toutes pièces. Cette courte peine devant se terminer dans la nuit de mardi à mercredi.

« Les vraies raisons de mon arrestation sont politiques, évidemment. Je suis un opposant, un député (municipal) indépendant, un critique du président Poutine et un adversaire de la guerre en Ukraine », avait déclaré fin juin. « J'estime que mon arrestation est le prologue d'une future affaire pénale », prédisait-il à l'époque.

« N'ayez pas peur de ces vauriens, la Russie sera libre ! », a crié Ilia Iachine dans la salle d'audience après l'annonce de son placement en détention provisoire.

(Avec AFP)


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles