Russie : l’opposant Alexeï Navalny devant le tribunal

L’homme qui défie le président russe Vladimir Poutine va-t-il rester en prison ? L’opposant Alexeï Navalny comparaît mardi 2 février devant un tribunal de Moscou pour violation de son contrôle judiciaire. L’audience intervient après deux week-ends consécutifs de manifestations hostiles au pouvoir. Tout le quartier autour du tribunal a été bouclé mardi matin. Un important dispositif des forces de l’ordre a été mis en place avec, notamment, des policiers anti-émeutes. L’objectif est d'éviter tout rassemblement des partisans d’Alexeï Navalny. Jusqu’à trois ans et demi de prison ferme Ce qui lui est reproché est de ne pas avoir respecté un contrôle judiciaire datant d’une condamnation de 2014 et qui lui imposait de venir pointer régulièrement auprès des services pénitentiaires russes. Mais Alexeï Navalny était en Allemagne pour se faire soigner après une tentative d'empoisonnement. En théorie, l'opposant risque jusqu’à trois ans et demi de prison ferme. Il est déjà en détention depuis son retour en Russie mi-janvier.