Russie : l’avion disparu retrouvé en Sibérie, pas de victime à déplorer

·1 min de lecture
L'avion a été localisé et plusieurs survivants, dont le nombre n’a pas encore été communiqué, ont été identifiés (photo d'illustration).
L'avion a été localisé et plusieurs survivants, dont le nombre n’a pas encore été communiqué, ont été identifiés (photo d'illustration).

Les autorités ont retrouvé l?avion Antonov An-28 qui avait disparu des radars, avec 17 personnes à bord, vendredi 16 juillet. « Tous les passagers et membres d?équipage sont en vie », a précisé à l?agence de presse russe Interfax un responsable de la compagnie aérienne Aviation légère sibérienne (SiLA), sans que cette déclaration soit confirmée pour l?heure par les autorités. L?avion a été localisé en Sibérie, selon un communiqué rédigé par le ministère régional des Situations d?urgence. Selon la même source, 17 personnes, dont 3 membres d?équipage et 4 enfants, se trouvaient à bord, mais les secours locaux ont précisé ensuite que 19 personnes étaient dans l?appareil.

L?avion, exploité par la compagnie Aviation légère sibérienne (SiLA), reliait la petite ville de Kedrovy à Tomsk quand « il a cessé de communiquer », vers 17 heures locales (10 heures GMT), ont indiqué les autorités régionales dans un communiqué. Plusieurs hélicoptères Mi-8 ont immédiatement été envoyés à la recherche de l?An-28 dans le sud de la région de Tomsk. Et, près de deux heures après le déclenchement de son signal de détresse, l?avion a été retrouvé.

De mauvaises conditions météorologiques en cause

« Le site de l?atterrissage d?urgence de l?appareil a été localisé. Des survivants ont été aperçus », a annoncé le ministère régional des Situations d?urgence. Les secours aériens de la région, cités par l?agence Interfax, ont précisé que l?avion était « très endommagé ». Citant des sources a [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles