Russie : jour de deuil et de funérailles après l’attentat de St-Pétersbourg

Jour de pleurs et de funérailles en Russie, trois jours après l’attentat dans le métro de Saint-Pétersbourg.

Jeudi, les pemières victimes ont été inhumées.

L’attaque a fait quatorze morts et blessé 49 personnes dont beaucoup sont encore hospitalisées.

Attentat en Russie : huit personnes arrêtées à Saint-Pétersbourg et Moscou https://t.co/4jkWZL5VuD— Le Monde (@lemondefr) 6 avril 2017

En marge de ces commémorations, la police antiterroriste a poursuivi ses investigations. Jeudi, huit personnes d’Asie centrale ont été interpellées, à Saint Pétersbourg et à Moscou et des explosifs, identiques à ceux utislisés par le kamikaze du métro, ont été saisis.

Au total, quatorze personnes sont actuellement en garde à vue, dont sept sont suspectées d‘être des recruteurs de jihadistes.

L’auteur de l’attentat, un homme d’origine kirghize, âgé de 22 ans, a été rapidement identifié par les enquêteurs. Il est mort lundi dans l’explosion.

L’attaque n’a toujours pas été revendiquée mais les regards sont tournés vers Daesh qui a déclaré la guerre à Moscou pour son engagement dans le conflit syrien.

Avec Agences

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages