Publicité

Russie: une jeune femme condamnée pour l'assassinat du blogueur pro-guerre Vladlen Tatarski

La justice russe a annoncé ce jeudi 25 janvier avoir condamné à 27 ans de prison Daria Trepova, une jeune femme de 26 ans accusée du meurtre à l'explosif en avril 2023 d'un blogueur nationaliste russe spécialisé sur l'assaut contre l'Ukraine.

De notre correspondante à Moscou,

Cet assassinat, que Moscou présente comme orchestré par l'Ukraine – qui n'a jamais confirmé – avait fait grand bruit en Russie, notamment dans le milieu des partisans les plus fervents de la guerre en Ukraine. La personnalité du blogueur, tout comme les circonstances de sa mort, avaient rencontré un écho énorme en Russie.

Vladlen Tatarski, de son vrai nom Maxim Fomin, était une personnalité très écoutée et suivie dans la galaxie des militants Z, pro-guerre. Il est mort après avoir reçu comme cadeau une statuette à son effigie piégée à l’explosif. Une trentaine de personnes présentes ce soir-là avec lui dans son café QG de Saint-Pétersbourg avaient également été blessées.

La jeune femme, qui lui a apporté cette statuette, avait tout le long du procès dit qu’elle avait été manipulée. Selon les médias russes, Daria Petrova aurait déclaré en janvier face aux juges : « Je tiens à m'excuser pour ce qui s'est passé, j'ai toujours honte ».

Durant tout le procès, elle avait assuré avoir apporté cette statuette, certes en raison de son opposition à la guerre en Ukraine, mais en pensant que l’objet contenait « un dispositif d'écoute », et pas une bombe. C’est un argument non retenu par la cour. Daria Trepova écope de la sentence la plus lourde. Vladlen Tatarski a été, quant à lui, décoré à titre posthume par Vladimir Poutine.


Lire la suite sur RFI