Russie: des habitants de l'Oural appellent Joe Biden à l'aide pour lutter contre la pollution

·1 min de lecture

Au lendemain des félicitations adressées par Vladimir Poutine à Joe Biden pour son élection, un groupement de citoyens de la ville de Tcheliabinsk, située non loin des monts Oural, s’est lui aussi adressé au futur président américain. Ils l’ont appelé à l’aide pour lutter contre la pollution dont ils sont victimes.

Avec notre correspondant à Moscou, Jean-Didier Revoin

Un génocide écologique. C’est ce que les habitants de la ville industrielle de Tcheliabinsk redoutent. Et c’est pour les aider à faire diminuer les rejets polluants qu’ils ont transmis à l’ambassade des États-Unis une lettre adressée à Joe Biden.

Ils accusent en même temps les autorités russes d’ignorer leurs doléances, face à la hausse des cas de cancer et celle des rejets polluants qui les asphyxient. Ainsi Valentina Volkova, une activiste, estime qu’on lui vole son droit à respirer de l’air propre.

Le choix du destinataire de leur appel à l’aide s’est fait par sondage auprès des citoyens, des citoyens qui ont préféré le futur président américain à Vladimir Poutine, estimant que le recours à leur président ne serait qu’une perte de temps.

C’est le projet de construction d’une nouvelle usine de traitement de cuivre qui les a poussés à sortir du silence. L’occasion aussi d’attirer l’attention, au lendemain de la reconnaissance de la victoire de Joe Biden par Vladimir Poutine et à la veille de la conférence de presse annuelle du président russe. Depuis plusieurs mois, des mouvements citoyens comme le leur sont parvenus à faire plier les autorités