Russie: le groupe de mercenaires russes Wagner s’affiche désormais au grand jour

REUTERS - IGOR RUSSAK

Il cultivait jusqu’à récemment la discrétion et la clandestinité, mais c’est désormais au grand jour qu’agit le groupe de mercenaires russes Wagner fondé par l’homme d’affaires Evgueni Prigojine. Ce vendredi 04 novembre, à Saint-Pétersbourg, le groupe a inauguré un bâtiment flambant neuf qui servira de centre administratif à la société de mercenaires.

C’est un immeuble de verre et de métal, de plusieurs étages, qui se dresse en banlieue de Saint-Pétersbourg. Le bâtiment évoque un centre d’affaires ultra-moderne, mais sur ses portes, c’est le nom de Wagner qui s’étale en grandes lettres blanches ; le groupe paramilitaire russe, présent en Afrique, au Moyen-Orient et bien sûr en Ukraine, a désormais pignon sur rue.

À lire aussi : Qui est Konstantin Pikalov, soupçonné d’être le «Monsieur Afrique» du groupe paramilitaire Wagner?

« Start-ups » patriotiques

Après avoir opéré dans la clandestinité pendant des années, la guerre en Ukraine a semble-t-il changé la donne : l’homme d’affaires Evgueni Prigojine a reconnu en septembre dernier avoir fondé le groupe de mercenaires, et ne cesse depuis lors de prendre position sur le conflit et sur la manière de le mener.


Lire la suite sur RFI