Russie : Gazprom accuse l'Ukraine de siphonner du gaz destiné à la Moldavie

© Jakub Porzycki / NurPhoto / NurPhoto via AFP

Le géant russe Gazprom a menacé mardi de réduire ses livraisons de gaz vers la Moldavie en accusant l'Ukraine de siphonner le gazoduc qui transite sur son territoire, une affirmation démentie par l'exploitant gazier ukrainien. "Le volume de gaz fourni par Gazprom au point de passage de Soudja pour transiter vers la Moldavie via le territoire de l'Ukraine dépasse (en réalité) le volume" qui parvient à la frontière entre l'Ukraine et la Moldavie, a déploré le géant gazier, propriété de l'État russe.

>> LIRE AUSSIRussie : trois morts dans des explosions près de la frontière ukrainienne

 

Selon Gazprom, l'Ukraine a accumulé illégalement 52,5 millions de mètres cubes de gaz en novembre en "violant" une partie des livraisons pour l'utiliser à ses propres fins.

Gazprom menace de réduire l'approvisionnement

Le géant russe a ainsi menacé de "réduire l'approvisionnement en gaz au point de passage de Soudja (...) à partir du 28 novembre à 10 heures", si Kiev continuait de siphonner du gaz à destination d'autres pays. Cette menace survient alors que les températures ont chuté ces derniers jours en Europe, augmentant la demande en gaz pour pouvoir notamment se chauffer.

De son côté, l'exploitant gazier ukrainien (GTSOU) a affirmé dans un communiqué que "tous les volumes de gaz" arrivant de Russie à destination de Chisinau avaient "été transférés dans leur totalité" aux deux points de passage entrant en Moldavie. "Ce n'est pas la première fois que la Russie a recours au gaz comme ...


Lire la suite sur Europe1