Russie: funérailles de Mikhaïl Gorbatchev, dernier dirigeant de l'Union soviétique

Un hommage en demi-teinte, c'est ce qui se profile aujourd'hui à Moscou où sont célébrées les obsèques de Mikhaïl Gorbatchev, décédé mardi dernier 30 août. Vladimir Poutine a lui-même donné le ton de cette fébrilité russe à rendre hommage à l'initiateur de la perestroïka. Il a annoncé qu'il ne participerait pas, ce samedi, aux obsèques du dernier président de l'Union soviétique. Mais le Kremlin devrait tout de même apporter sa touche à l'hommage.

Avec notre correspondant à Moscou, Paul Gogo

Vladimir Poutine l’a assumé au cours de ses dernières déclarations, il n’y aura pas d’hommage national aujourd’hui à Mikhaïl Gorbatchev, c’est sa fondation, la fondation Gorbatchev, fondée en 1991, qui organisera cette journée de funérailles dans le centre de Moscou.

Cette fondation est composée de proches qui se sont affairés ces dernières années à protéger l’héritage du politicien, parce que la société russe est de plus en plus poussée à regretter la fin de l’URSS.

Le Kremlin l’assure, il mettra tout de même au service de la fondation son service du protocole pour offrir, d’après certains médias, une haie d’honneur de militaires à l’ancien président soviétique. À la mi-journée, tous les Russes auront la possibilité de rendre un dernier hommage à Mikhaïl Gorbatchev, dont le corps sera exposé dans la Maison des syndicats, à deux pas du Kremlin, c’est une tradition en Russie.

Puis, Mikhaïl Gorbatchev sera enterré dans l’après-midi au cimetière des grandes personnalités du pays, le cimetière Novodevitchi à Moscou, il sera enterré aux côtés de sa femme Raïssa, et non loin de son successeur au Kremlin, Boris Eltsine.

♦ Témoignage

Lire la suite sur RFI

VIDÉO - Mikhaïl Gorbatchev : démocrate et homme de paix ou bon apparatchik communiste ?