Russie : les funérailles de Gorbatchev ont eu lieu ce samedi, sans lustre et sans Poutine

© VASILY MAXIMOV / AFP

Les funérailles du dernier dirigeant de l'Union soviétique Mikhaïl Gorbatchev se sont déroulées samedi à Moscou, une cérémonie a minima à laquelle le président Vladimir Poutine n'a pas assisté, signe de son héritage controversé en Russie. Grande figure politique du XXe siècle, Gorbatchev s'est éteint mardi soir à l'âge de 91 ans des suites d'une "longue et grave maladie", selon l'hôpital où il était soigné. Il a marqué l'Histoire en précipitant, malgré lui, la disparition de l'empire soviétique en 1991, alors qu'il essayait de le sauver avec des réformes démocratiques et économiques, mettant ainsi fin à la Guerre froide.

Héritage controversé en Russie

Salué en Occident comme un homme de paix, Gorbatchev est vu par beaucoup en Russie comme le responsable du déclassement géopolitique de Moscou et des années de crise politique, économique et morale qui ont suivi la chute de l'URSS. Signe de cette désaffection, aucun jour de deuil national n'a été annoncé, même si des "éléments de funérailles nationales" seront présents lors de l'inhumation de Mikhaïl Gorbatchev, notamment une "garde d'honneur", a souligné le Kremlin. Et, dans un contexte de vives tensions entre la Russie et les pays occidentaux autour du conflit en Ukraine, aucun dirigeant étranger n'a annoncé de déplacement pour assister aux funérailles à Moscou.

>> LIRE AUSSIMort de Mikhaïl Gorbatchev : retour sur la vie politique du père de la perestroïka et de la glasnost

Les obsèques ont débuté par une cérémon...


Lire la suite sur Europe1