La Russie exerce-t-elle une influence au Mali ?

Laurent Ribadeau Dumas

"La France est un Etat terroriste !!! Vive la coopération entre le Mali et la Russie", lit-on sur une publication en date du 15 novembre, faite sur Facebook par un Groupe des patriotes du Mali, une association de la société civile dont on ignore la représentativité. Un peu plus tôt, le 12 octobre, le même groupe et une "Association des jeunes musulmanes du Mali" avaient réclamé "l’intervention de la Russie afin d'aider l’armée malienne à recouvrer l’intégrité du territoire" du pays, rapporte Le Monde.

Dans le même temps, on assiste à la montée d’un sentiment anti-français. En mars, lors d’une manifestation organisée à l’initiative de l’ancien président du Haut Conseil islamique du Mali, Mahmoud Dicko, à la suite du massacre d’Ogossagou (au moins 157 morts), des dizaines de milliers de personnes avaient dénoncé un pouvoir "incapable de résoudre les problèmes sécuritaires et sociaux". Tout en réclamant le départ des troupes françaises et de la Minusma. "La communauté internationale est incapable de protéger les civils. Si elle n’est pas en mesure de nous sécuriser, qu’elle dégage !", expliquait alors un manifestant cité par Le Monde.

D’où ces appels du pied à un nouveau partenaire : la Russie. "Il est de bonne guerre pour le peuple souverain du Mali de demander une coopération militaire avec la Fédération de la Russie, qui constitue un partenaire historique de l’Etat du Mali (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi