Russie: Dmitry Kovtun, un des assassins présumés d'Alexander Litvinenko, est mort

Il fut l'un des deux assassins présumés de l'opposant et ancien espion russe Alexander Litvinenko, tué en 2006 à Londres. Dmitry Kovtun est mort, ce samedi 4 juin, à Moscou du coronavirus. L'homme est un ancien du KGB qui se faisait discret depuis cette affaire.

Avec notre correspondant à Moscou, Paul Gogo

Ce n'est pas un hasard si c'est le député du Parlement russe, Andreï Lougovoi, qui a annoncé la mort, samedi, de Dmitry Kovtun, des suites d'une infection au Covid-19. Le duo s'était fait connaître en 2006, lors de l'assassinat d'Alexander Litvinenko, à Londres. Ils sont les deux principaux accusés de cette affaire. La victime comme les deux assassins présumés sont tous des anciens des services de renseignement.

La photo de Litvinenko sans cheveux, le visage blanc, sur son lit de mort avait fait le tour du monde. Le Kremlin avait, par cette affaire, fait passer un message à tous les espions tentés de collaboration avec des services étrangers. Depuis, Dmitry Kovtun, contrairement à Andreï Lougovoï, avait décidé de faire profil bas suite à cet épisode.

D'éboueur jusqu'à collaborateur du FSB

Cet ancien garde du corps fut membre du KGB en Allemagne de l'Est avant la chute de l'URSS. L'homme a eu une vie peu commune, se rêvant star de films pornographiques, travaillant comme éboueur puis serveur ravagé par l'alcoolisme. Son destin l'avait donc mené à collaborer avec le FSB dans l'affaire Litvinenko en 2006. Samedi, à l'annonce de la mort de Kovtun, son ancien camarade de crime Andreï Lougovoï, a décrit « une perte irremplaçable et difficile ».


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles