Russie : deux enfants meurent dans l’attaque d’une école maternelle

·1 min de lecture
Deux enfants sont morts dans l'attaque d'une école maternelle du centre de la Russie (illustration).
Deux enfants sont morts dans l'attaque d'une école maternelle du centre de la Russie (illustration).

Mardi 26 avril, un homme a ouvert le feu dans une école maternelle de la région d'Oulianovsk, dans le centre de la Russie, faisant plusieurs morts. « Une tragédie a eu lieu dans la maternelle Riabinka de Vechkaïma : deux enfants ainsi qu'une institutrice sont morts et une autre institutrice a été blessée », a écrit le gouverneur de la région, Alexeï Rousskikh, sur son compte Telegram. « Un inconnu armé d'une arme à feu a pénétré dans la maternelle du village Vechkaïma durant l'heure de la sieste et a tué trois personnes, dont deux enfants », selon le ministère régional de l'Éducation, qui précise que « le motif du crime reste encore à établir ».

La déléguée des droits de l'homme auprès du Kremlin, Tatiana Moskalkova, a identifié le tireur comme étant Rouslan Akhtiamov, un homme de 26 ans atteint de troubles mentaux. Les enfants tués sont une fille et un garçon, nés en 2016 et en 2017, a-t-elle ajouté.

Après avoir tué ses victimes, l'homme s'est « tiré (une balle) dans le visage » avec un fusil de chasse qui appartenait à une autre personne, a ajouté Tatiana Moskalkova sur Telegram. Le propriétaire du fusil a peu après été retrouvé mort, selon le vice-gouverneur régional, Alexandre Korobko. L'assassin « n'avait pas de rapport » avec les victimes, selon le délégué local des droits de l'homme, Sergueï Loulkov, cité par l'agence de presse Interfax.

À LIRE AUSSIUkraine : crainte de la Moldavie après des explosions en Transnistrie

Les fusillades en hausse en Russie

L [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles