Publicité

Russie: défilé ininterrompu de Moscovites pour rendre hommage aux victimes de l'attaque

Pour l'heure, 29 victimes sur les 133 tuées ont pu être identifiées après l'attaque de Moscou, fait savoir ce samedi 23 mars le ministère russe des Situations d'urgence, au lendemain de l'attentat, revendiqué par le groupe État islamique. Les sauveteurs continuent de déblayer les débris du Crocus City Hall.

De notre correspondante à Moscou,

Le quartier de la salle de concert est toujours inaccessible aux voitures, dans la capitale de Russie. L'accès se fait par une station de métro, même pas la plus proche, puis à pied, dans la neige grise du printemps.

Le bâtiment reste totalement noir, et au moindre souffle de vent, l'odeur du brûlé pique les narines. Le parking est toujours fermé, on y trouve encore des secouristes volontaires.

Leur travail ? Attendre et accompagner ceux qui ont fui l'attaque à toutes jambes, et qui espèrent retrouver, dans un escalier du centre commercial, dans les décombres de la salle, quelques affaires personnelles.

Il y a surtout, juste à côté, un mémorial improvisé dans la nuit de vendredi à samedi. Les flammes n'étaient pas encore toutes éteintes qu'on venait déjà de tout Moscou y déposer des fleurs, des bougies, des peluches…

Le silence, dans la foule, est pesant. Chacun semble muré dans sa peine. Parmi les personnes rencontrées sur place, il y a ces deux adolescentes de 15 ans encore sous le choc. L'une d'elles se confie.

Le flot est ininterrompu ; on vient dans un silence épais, seul, entre amis, en famille, tous âges confondus. Les mots qui reviennent le plus souvent ici, c'est le choc, le chagrin. On voit des larmes couler.


Lire la suite sur RFI