La Russie confirme une frappe de «haute précision» contre Kiev pendant la visite de Guterres

© Sergei SUPINSKY / AFP

La Russie a confirmé vendredi avoir effectué la veille une frappe avec des armes de "haute précision" contre Kiev, la capitale de l'Ukraine , en pleine visite du secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres . "Les forces russes ont détruit avec des armes de haute précision de longue portée les ateliers de l'entreprise spatiale Artiom dans la ville de Kiev", a indiqué le ministère russe de la Défense, lors d'un briefing.

Au moins une personne a été tuée dans cette frappe russe. Les secouristes "ont retrouvé un corps" en déblayant les débris sur le site touché, près du centre-ville, a-t-il ajouté. Quatre blessés ont été hospitalisées, a-t-il indiqué dans un message séparé précisant qu'au total, plus de 100 habitants de Kiev avaient été tués depuis le début de l'invasion russe il y a deux mois.

>> LIRE AUSSI - Guerre en Ukraine : le point sur le 65e jour de l'invasion russe

Paris condamne des frappes "indiscriminées"

Il s'agit du premier bombardement à Kiev depuis la mi-avril. Il est intervenu après un déplacement jeudi du patron de l'ONU à Boutcha et d'autres banlieues de Kiev - théâtres d'exactions présumées imputées par les Ukrainiens aux forces russes qui démentent leur implication. L'armée russe a également détruit jeudi avec des "missiles de haute précision" "trois centrales électriques situées près de noeuds ferroviaires", notamment à Fastov dans la région de Kiev, selon le ministère.

Dans la matinée, la France a condamné des frappes russes "indiscrimées" sur Kiev d...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles