Russie : ces chiens bleus aperçus sur le bord d’une route sont bien réels

·2 min de lecture

Les images pourraient être une farce, mais pas du tout : des habitants de Dzerjinsk dans la région de Nijni Novgorod, dans le centre de la Russie, ont pris en photo le 11 février des chiens errants dont le pelage est totalement bleu. Loin d’être une nouvelle espèce, les chiens auraient en réalité été en contact avec des matières chimiques, selon les autorités russes.

Les images publiées par Alekseї Ganine et relayées dans différents groupes sur le réseau social russe Vkontakte depuis le 11 février montrent au moins six chiens errants sur le bord de la route près de la ville de Dzerjinsk.

La responsable supposée de cette curieuse situation : une usine de Plexiglas désaffectée, Dzerzhinskoye Plexiglas, spécialisée dans la production de verre acrylique et d'acide cyanhydrique, mais qui a fait faillite en 2015. Le liquidateur de l'entreprise, Andrey Mislivets, interrogé par le média russe Ria Novosti, a expliqué :

Peut-être que dans l'un des bâtiments [abandonnés, NDLR], ils ont trouvé une sorte de résidu chimique – comme du sulfate de cuivre, par exemple – et qu’ils s’y sont roulés. Il y a plusieurs années, j'ai déjà entendu parler de certains chiens qui étaient peints dans des couleurs non naturelles. Malheureusement [à l’époque, NDLR], je ne pouvais pas supporter les coûts de capture d'animaux errants, ainsi que leur stérilisation.

Le contact avec ces substances présente-t-il un risque pour ces chiens ? Cités par le même média, des vétérinaires de la clinique ZooZashchita-NN de Nijni Novgorod estiment que la santé des chiens n’était a priori "pas en danger" s’ils ont été exposés aux substances supposées, dont les effets ne sont pas toxiques ou létaux à court terme, en cas de contact ponctuel. Cependant, ils ont ajouté être prêts à recueillir et examiner les animaux pour en avoir le cœur net.

Ce n’est pas la première fois que des photos de chiens bleus errants dans la rue font surface : en 2017 en Inde, des chiens tout bleus avaient été aperçus dans les rues de Bombay. Les animaux avaient été exposés à un colorant bleu utilisé comme composé dans l'élaboration de différents produits dont des détergents.

Correction le 16/02 : Andrey Mislivets avait été présenté dans une première version comme le "directeur de l'entreprise" de plexiglass, il est en réalité le liquidateur de cette même entreprise suite à sa faillite en 2015.