Russie : des célébrités antivax invitées dans les hôpitaux pour se confronter aux ravages du Covid-19

·1 min de lecture

Onze grands médecins russes ont convié des célébrités opposées à la vaccination à visiter les hôpitaux du pays les plus touchés par le Covid-19.

Dans une lettre ouverte, onze médecins russes réputés ont invité mercredi des célébrités et politiques opposés aux vaccins à se rendre dans des hôpitaux soignant des malades du Covid-19. Leur objectif? Qu'ils assistent de leurs propres yeux aux effets de la maladie. "Nous sommes tous actuellement un peu occupés et vous pouvez deviner pourquoi", peut-on lire dans cette lettre signée notamment par Denis Protsenko, médecin en chef du principal hôpital moscovite traitant des malades du coronavirus. "Mais puisque beaucoup de personnes vous lisent et vous écoutent, nous allons trouver du temps pour vous organiser un tour dans les 'zones rouges', les soins intensifs et les départements de pathologie", écrivent les médecins.

"Peut-être qu'après cela, vous allez changer d'avis et moins de personnes mourront", ajoutent-ils. Parmi les destinataires de la lettre figurent la personnalité de la télévision Oskar Koutchera aux 300.000 abonnés sur Instagram, qui a mis en doute l'efficacité des vaccins, l'acteur Egor Beroïev, qui a comparé les certificats de vaccination aux étoiles jaunes à l'époque nazie, ou encore la vedette du rock Konstantine Kintchev, qui a assuré qu'il ne voulait pas "vivre dans un camp de concentration digital". Les médecins se sont aussi adressés au dirigeant du Parti communiste Guennadi Ziouganov, 77 ans, dont la formation a organisé des manifestations de protestation contre la vaccination obligatoire et le passe sanitaire.

Un des pays les plus endeuillés au monde

Dep...

Lire la suite sur LeJDD

VIDÉO - Michel Cymes : "Il faut qu’ils se regardent dans la glace le matin en se disant : "Oui, je peux tuer des gens dans la journée""

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles