Russie : arrivée de militaires étrangers avant des manœuvres conjointes

© RUSSIAN DEFENCE MINISTRY / SPUTNIK VIA AFP

Des militaires de plusieurs pays étrangers ont commencé à arriver en Russie  pour des exercices avec la participation de la Chine , dans un contexte de tensions entre les pays occidentaux, Moscou et Pékin, a annoncé lundi l'armée russe. Ces manœuvres, baptisées Vostok-2022, se dérouleront du 1er au 7 septembre dans l'Extrême-Orient russe, en présence de militaires de plusieurs pays frontaliers ou alliés de la Russie, comme la Biélorussie, la Syrie, l'Inde, mais surtout la Chine. Ces exercices s'inscrivent dans un contexte de vives tensions entre d'une part la Russie et les pays occidentaux, à cause du conflit en Ukraine , et d'autre part entre la Chine et les États-Unis , en raison des tensions autour de Taiwan .

Washington s'inquiète régulièrement du rapprochement entre la Chine et la Russie, qui entretiennent des liens étroits en matière de défense, estimant que cela met en danger la sécurité mondiale. "Des contingents militaires étrangers participant aux exercices Vostok-2022 sont arrivés au terrain d'entraînement Sergueïevsky dans le kraï du Primorié (dans l'Extrême-Orient russe) et ont commencé à se préparer et à recevoir leurs équipements et leurs armes", a déclaré le ministère russe de la Défense.

"Plus de 50.000 militaires" mobilisés

Au total, "plus de 50.000 militaires, plus de 5.000 pièces d'armement et d'équipement militaires, dont 140 aéronefs et 60 navires de guerre et de soutien" seront mobilisés, a-t-il ajouté dans un communiqué. Le ministère russe n'a toutefoi...


Lire la suite sur Europe1