Russie: un archipel arctique décrète l'état d'urgence face à une "invasion" d'ours polaires agressifs

1 / 2

Russie: un archipel arctique décrète l'état d'urgence face à une "invasion" d'ours polaires agressifs

Affectée par la fonte des glaces, une cinquantaine d'ours polaires a élu domicile sur l'archipel arctique de Nouvelle-Zemble, au grand dam de ses 3000 habitants. Effrayés, ces derniers ont demandé à ce que des mesures soient prise pour leur sécurité alors que les animaux se montrent agressifs.

Ils attaquent les gens dans la rue et font intrusion dans les immeubles d'habitation. Un archipel arctique russe a décrété, samedi 9 février, l'état d'urgence face à l'"invasion" de dizaines d'ours polaires agressifs.

Les animaux sont victimes du réchauffement climatique, et la fonte des glaces dans l'Arctique les pousse à se rapprocher de territoires habités dans leur recherche de nourriture.

Invasion inédite

L'archipel de Nouvelle-Zemble, dans le nord-est de la Russie - dont la population est estimée à environ 3000 habitants - est confronté à ce phénomène depuis décembre, expliquent les autorités régionales dans un communiqué.

"Je suis sur la Nouvelle-Zemble depuis 1983, mais je n'ai jamais vu une invasion si massive des ours polaires", assure le chef de l'administration de l'archipel, Jigancha Moussine.

Une cinquantaine d'ours polaires rendent régulièrement visite à Belouchia Gouba, le plus grand village de l'archipel, où est basée une garnison militaire russe. 

"Ils attaquent les gens"

Certains animaux font preuve d'un "comportement agressif", explique l'adjoint de Jigancha Moussine, Alexandre Minaïev.

"Ils attaquent les gens et pénètrent dans des immeubles d'habitation et de service", précise-t-il. "Entre six et dix ours polaires se trouvent en permanence sur le territoire du village", selon lui. 

"Les gens sont effrayés, ils ont peur de sortir de la maison (...), les parents...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi