La Russie annonce quitter l’ISS « après 2024 », la Nasa réfute

La Russie annonce qu'elle s'apprête à quitte la Station spatiale internationale. La fin de la coopération s'opérera « après 2024 ».  - Credit:SEBASTIAN KAULITZKI/SCIENCE PHOT / SKX / Science Photo Library via AFP
La Russie annonce qu'elle s'apprête à quitte la Station spatiale internationale. La fin de la coopération s'opérera « après 2024 ». - Credit:SEBASTIAN KAULITZKI/SCIENCE PHOT / SKX / Science Photo Library via AFP

Le patron de l'agence spatiale russe Roscosmos, Iouri Borissov, a indiqué, mardi 26 juillet, que la Russie quitterait l'ISS « après 2024 ». Un départ lié aux sanctions occidentales qui risquent de provoquer « la chute de la Station spatiale internationale ». La Russie fait l'objet d'importantes sanctions à cause de l'invasion de l'armée russe en Ukraine. La Nasa n'a pour le moment pas reçu de notification « officielle » de la volonté des Russes de quitter la Station spatiale internationale (ISS) après 2024, a déclaré, mardi, une haute responsable de l'agence spatiale américaine.

« Nous n'avons reçu aucune déclaration officielle de notre partenaire concernant la nouvelle d'aujourd'hui », a déclaré mardi matin Robyn Gatens, la directrice de l'ISS à la Nasa, lors d'une conférence spatiale à Washington. Les États-Unis veulent prolonger l'ISS jusqu'en 2030, mais le nouveau patron de l'Agence spatiale russe Roscosmos a annoncé mardi que la Russie arrêterait de participer au programme « après 2024 ».

« C'est un développement regrettable, étant donné le travail scientifique essentiel réalisé à bord de l'ISS, la précieuse collaboration professionnelle que nos agences spatiales ont entretenue à travers les années, et en particulier au vu de notre accord renouvelé de coopération en matière de vols spatiaux », a déclaré le porte-parole du département d'État Ned Price lors d'un point de presse.

À LIRE AUSSILa Nasa compte faire s'écraser l'ISS dans l'océan Pacifique en 203 [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles