La Russie annonce enquêter sur un citoyen américain pour "espionnage"

Cette mesure est censée être temporaire  - AFP
Cette mesure est censée être temporaire - AFP

Les services de sécurité russes n'ont pas donné plus de précisions quant au profil de l'Américain, tandis que Washington affirme "surveiller de près" l'enquête.

Les services de sécurité russes (FSB) ont annoncé jeudi avoir ouvert une enquête pour "espionnage" contre un citoyen américain, en pleine crise diplomatique entre Moscou et Washington liée au conflit en Ukraine.

Le FSB n'a pas précisé l'identité de ce citoyen américain, ni s'il avait été arrêté, ni même s'il se trouvait en Russie ou à l'étranger.

"L'Américain est soupçonné d'avoir recueilli des renseignements relatifs à des questions biologiques allant à l'encontre de la sécurité de la Fédération de Russie", a indiqué le FSB dans un bref communiqué.

À Washington, le département d'État a dit "être au courant de ces informations non confirmées d'une enquête visant un citoyen américain" tout en soulignant que d'"une manière générale, la Russie ne respecte pas ses obligations de notifier en temps et en heure toute détention de citoyens américains en Russie".

"C'est quelque chose que nous surveillons de près et nous sommes engagés directement auprès des autorités russes", a ajouté le porte-parole Vedant Patel.

Les relations encore plus tendues à cause des détenus

Plusieurs citoyens américains sont actuellement détenus en Russie, ce qui contribue à empoisonner les relations entre Moscou et Washington.

Américains et Russes s'accusent mutuellement de détenir leurs ressortissants respectifs à des fins politiques. Plusieurs échanges de prisonniers ont eu lieu par le passé.

Le mois dernier, la Russie a ainsi libéré la star américaine de basket Brittney Griner, condamnée "trafic de drogues" après être entrée en Russie avec une vapoteuse contenant de l'huile à base de cannabis, contre un célèbre marchand d'armes détenu aux États-Unis, Viktor Bout.

Un ancien militaire américain, Paul Whelan, a été arrêté en Russie en 2018 et condamné à 16 ans de prison pour "espionnage", malgré ses dénégations. Il est toujours en prison.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Wladimir Klitschko : "La Russie de Poutine a montré son vrai visage. Le monde entier l’a vu"