La Russie agacée après la suspension d’une page Facebook officielle

·1 min de lecture
Facebook est dans la ligne de mire des Russes. (Photo d'illustration)
Facebook est dans la ligne de mire des Russes. (Photo d'illustration)

C?est l?incompréhension pour le ministère des Affaires étrangères russe. L?une de ses pages officielles Facebook a été suspendue par le réseau social, qui l?accuse de publier des « contenus illégaux ». La Russie a réclamé son rétablissement « immédiat ».

Le gendarme russe des télécoms, Roskomnadzor, a indiqué dimanche soir avoir envoyé un courrier à Meta, géant californien du Web propriétaire de Facebook, exigeant « la levée immédiate des restrictions sur le compte officiel » de la délégation russe à Vienne chargée des pourparlers sur le contrôle des armements.

À LIRE AUSSIGoogle fermement sanctionné par la Russie : amende de 87 millions d?euros

Celui qui censure censuré

La suspension de ce compte « est un acte de censure » qui « viole le principe essentiel de la libre circulation de l?information », a ajouté Roskomnadzor. La page Facebook en question a été suspendue vendredi au motif qu?elle avait publié des « contenus illégaux », selon le chef de la délégation russe à Vienne, Konstantin Gavrilov. Elle restait inaccessible lundi.

Konstantin Gavrilov a déclaré dimanche à l?agence de presse Tass que la délégation n?utilisait cette page que pour publier des communiqués officiels de responsables russes. Contacté par l?AFP, le groupe Meta, dirigé par Mark Zuckerberg, n?a pas répondu dans l?immédiat. En février 2021, le compte Twitter de la même délégation avait été suspendu.

À LIRE AUSSILa grande purge de Poutine

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles