La Russie accusée d’incendier des champs de céréales en Ukraine

© Miguel Medina/AFP

Alors que la Russie fait planer la menace d’une crise alimentaire mondiale, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères ukrainien, Oleg Nikolenko, a accusé, ce vendredi, l’armée russe d’ « incendier des champs de céréales dans la fertile région ukrainienne de Zaporijia » dans l’est du pays, alors que la période des moissons a débuté. Sur Twitter, il a relayé une photo, diffusée par un autre politique ukrainien, sur lequel on peut voir un champ de céréales en train de brûler. Il indique : « Souvenez-vous de cette image chaque fois que les Russes disent qu’ils se soucient de la sécurité alimentaire mondiale. Des millions de personnes à travers le monde seront confrontées à la faim, parce que la Russie a lancé une guerre brutale contre l’Ukraine ».

Un photographe de l’AFP a également pris un cliché d’un champ calciné « à la suite d’attaques aériennes de l’armée russe dans la région » à 300 kilomètres au nord de Zaporijia, près de la ville de Siversk, dans une région quasiment totalement contrôlée par la Russie.

Lire aussi - Le blé, nerf de la guerre : la sécurité alimentaire est au cœur de la puissance européenne

Le gouver...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles