JO de Paris : Microsoft pointe une campagne russe d'infox, Moscou dénonce une "calomnie"

Selon un observatoire de Microsoft, la Russie a augmenté l'ampleur de sa campagne de désinformation visant les Jeux olympiques de Paris, qui vise notamment à faire monter les craintes d'actes violents durant l'événement. Moscou a réagi mardi, niant toute ingérence et dénonçant une "campagne russophobe dans les médias".

Le Centre d'analyse des menaces de Microsoft (MTAC), géré par le géant technologique américain, a cité mardi 4 juin, deux groupes d'influence russe, Storm-1679 et Storm-1099, associant "des tactiques anciennes à de l'intelligence artificielle (IA) pour mener des activités nuisibles" contre les Jeux olympiques de Paris.

Les contenus diffusés visent, entre autres, à diffamer la France, son président Emmanuel Macron, ainsi que le Comité international olympique (CIO), selon un message posté dimanche sur le site de Microsoft.

Les Jeux s'ouvrent officiellement le 26 juillet et s'achèveront le 11 août.

Selon Microsoft et le MTAC, Storm-1679 "cherche aussi à semer la peur pour dissuader les spectateurs d'assister aux Jeux".

Pour ce faire, ce groupe d'influence a notamment mis en ligne des vidéos trompeuses. L'une d'entre elles se fait passer pour du contenu produit par la chaîne d'information France 24 et affirme que 24 % des billets vendus ont été restitués par crainte d'un attentat durant les Jeux, ce qui est faux.

Un autre sujet vidéo se présente comme un message de la CIA (la principale agence américaine de renseignement) et de la Direction générale de la sécurité intérieure française (DGSI). Il conseille aux internautes de ne pas se rendre en France du fait d'un risque d'attaque.


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Soupçons d'"ingérence étrangère" après la découverte de cercueils au pied de la tour Eiffel
Mémorial de la Shoah à Paris : la Russie soupçonnée d'être derrière les tags de mains rouges
JO Paris 2024 : pas de cérémonie d'ouverture pour les sportifs russes et biélorusses