Russie

Libération.fr

Au moins 17 militants LGBT ont été arrêtés lundi en marge du défilé du 1er Mai à Saint-Pétersbourg, selon l’organisation russe spécialisée dans le suivi de manifestations OVD-info. Munis d’étendards et de drapeaux de la Tchétchénie et couverts de faux sang, les militants se sont allongés sur l’artère principale de la ville, Nevski Prospect. Ils s’en sont alors pris au président de la République de Tchétchénie, Ramzam Kadyrov en s’écriant «Kadirov, à La Haye !». Il y a quelques semaines, une enquête du journal russe d’opposition et d’investigation Novaïa Gazeta décrivait le harcèlement et les tortures que subissent les homosexuels de Tchétchénie.

Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Grèce Un 1er Mai anti-austérité
42
Bisbilles et insultes entre Israël et Corée du Nord
Le retour de Matteo Renzi, l’homme pressé de la politique italienne
Turquie Un 1er Mai réprimé

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages