La Russie émet un mandat d'arrêt contre l'opposante en exil Ioulia Navalnaïa, veuve d'Alexeï Navalny

Exilée en Allemagne, Ioulia Navalnaïa est accusée par Moscou de "participation à un groupe extrémiste". La Russie a émis jeudi un mandat d'arrêt contre la veuve d'Alexeï Navalny, l'opposant mort en détention en février dans une colonie pénitentiaire russe.

La Russie a annoncé, mardi 9 juillet, avoir émis un mandat d'arrêt pour "participation à un groupe extrémiste" contre l'opposante en exil Ioulia Navalnaïa, la veuve d'Alexeï Navalny mort en détention en février.

"Ioulia Borissovna (Navalnaïa) s'est soustraite à l'enquête préliminaire et a donc été inscrite sur la liste des personnes recherchées", a déclaré le service de presse des tribunaux de Moscou sur Telegram. Le tribunal Basmanny de la capitale russe a aussi ordonné par contumace le placement en détention provisoire de l'opposante, qui réside à l'étranger.

"Vladimir Poutine est un meurtrier et un criminel de guerre. Sa place est en prison", a réagi sur X Ioulia Navalnaïa.

Cette dernière a juré de reprendre le flambeau de son mari, l'ennemi numéro un de Vladimir Poutine, après sa mort dans des circonstances troubles dans sa prison de l'Arctique en février 2024.

Les organisations d'Alexeï Navalny avaient été classées "extrémistes" et interdites en 2021 par la justice russe et plusieurs de ses collaborateurs ont été condamnés à être emprisonnés.

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Vladimir Kara-Mourza "prochaine victime du régime russe à mourir en prison" après Alexeï Navalny ?
Agression d'un proche de Navalny : trois suspects "travaillant pour les Russes" arrêtés en Pologne
Vladimir Poutine, un tsar guerrier en quête de grandeur internationale