En Russie, des élus communistes demandent l'arrêt de l'offensive en Ukraine

© ALEXANDER NEMENOV / AFP

Des élus communistes de la région de Primorié, dans l'Extrême-Orient russe , ont demandé vendredi, lors d'une réunion de l'Assemblée locale, l'arrêt de l'offensive en Ukraine , avant de se voir privés de droit de vote. C'est la première fois qu'une telle initiative est lancée par des élus du parti communiste, formation qui soutient l'assaut lancé sur l'ordre du président Vladimir Poutine le 24 février. Lors de cette réunion, le député Leonid Vassioukevitch, appartenant au Parti communiste de Russie (KPRF), s'est levé et a lu une adresse au président Vladimir Poutine, en dépit de plusieurs tentatives d'autres élus et du gouverneur de la région, également présent à la réunion, de le faire taire.

>> À LIRE - Guerre en Ukraine : Volodymyr Zelensky accuse la Russie de «génocide» dans le Donbass

"Nous exigeons un retrait immédiat des troupes russes"

"Il y a quelques jours, lors d'une réunion de l'Assemblée législative du kraï de Primorie, a été adoptée une série de mesures de soutien des familles de soldats morts pendant l'opération militaire", a déclaré Leonid Vassioukevitch, selon la vidéo de la séance publiée sur le compte YouTube de l'assemblée.

"Nous comprenons que si notre pays ne cesse pas l'opération de guerre, il y aura de plus en plus d'orphelins. Au cours de l'opération militaire, des gens finissent invalides, ce sont de jeunes gens qui pourraient apporter beaucoup à notre pays", a-t-il poursuivi. "Nous exigeons un retrait immédiat des troupes russes", a-t-il co...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles