Les Russes «veulent exterminer les habitants de Marioupol», affirme le maire adjoint de la ville portuaire

© STRINGER / AFP

Sergeï Orlov, le maire adjoint de Marioupol, s'est livré au micro d'Europe 1, pour une interview exclusive. Il donne des précisions sur la situation dans la ville ukrainienne, occupée par les forces russes depuis plusieurs semaines. Sans eau, sans électricité, sans gaz, la vie est très dure pour les derniers habitants qui restent.

Au 76e jour de la guerre en Ukraine, la ville de Marioupol est toujours occupée par les forces russes. Alors que Charles Michel, le président du Conseil européen, est en visite surprise à Odessa, Sergeï Orlov, le maire adjoint de la ville, s'est confié au micro d'Europe 1 pour clarifier la situation au sein de Marioupol, ville martyre "occupée à 80% par les forces russes", précise le maire, mais où une poignée de soldats ukrainiens tente de résister.

100.000 civils vivent encore à Marioupol

"La situation à Marioupol est très compliquée, on le sait tous", commence par indiquer Sergeï Orlov. La ville est envahie par les forces russes depuis le 25 février dernier. Depuis, "nous estimons que le nombre de tués est de 21.000, et on ne les a pas encore tous identifiés" a ajouté le maire adjoint de la ville.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

À l'heure actuelle, il reste encore 100.000 civils dans la ville, parmi les 430.000 qui y résidaient avant la guerre. "Ils vivent dans des conditions très difficiles, car à Marioupol, il n'y a toujours pas d'eau, pas d'électricité, pas d'égouts, pas de gaz. Nos citadins doivent vivre sans. Il manque aussi de la nourriture, de l'eau, des médicaments. Il n'y a pas de travail."

Par ailleurs, les soldats russes continuent de bombarder l'usine Avostal, même s'il y a des accalmies pendant l'évacuation des civils. Cependant, les militaires ukrainiens ne sont pas à l'abri pendant qu'ils dégagent les civils des décombres...

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - En Ukraine, les combats s'intensifient dans l'est et le sud, Biden facilite les livraisons d'armes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles