Rugby - Top 14 - Toulon s'impose devant Lyon, qui perd Bastareaud

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Sorti sur civière après une blessure au genou, le troisième-ligne lyonnais Mathieu Bastareaud a manqué aux Lyonnais qui s'inclinent (19-13), samedi soir à Mayol. Le RCT décroche ainsi son quatrième succès cette saison. Toulon-Lyon : 19-13 Difficile succès que celui du RCT version Azema face au LOU, toujours aussi bien organisé en défense et compact dans les phases de conquête. La victoire était impérative pour les Varois puisque Biarritz et Perpignan l'avaient emporté, un peu plus tôt dans la journée, reléguant le RCT provisoirement à la dernière place. Le LOU pourra regretter la blessure au genou de son troisième-ligne centre et capitaine Mathieu Bastareaud (5e) mais surtout son manque d'efficacité sur ses premiers temps forts (8e, 12e) et sur les derniers (68e). Par la suite, Toulon, à la fois pressé et victime de sa précipitation, dû attendre la fin d'une première période brouillonne pour exprimer son talent collectif sur une contre-attaque en haut style, l'ailier droit Wainiqolo débordant avant de remettre à l'intérieur, ouvrant ainsi l'espace pour l'essai de Paia'aua (38e). En tête à la pause (10-3), le RCT encaissa un essai de Veradamu (42e) qui mit les deux équipes de nouveau à égalité. lire aussi Le film de Toulon-Lyon Mais après cette naïveté défensive autour d'un ruck qui venait d'ouvrir l'espace aux Lyonnais, le RCT densifia son jeu et resserra sa stratégie une fois Louis Carbonel entré à l'ouverture, approche bonifiée par trois buts de pénalité (51e, 61e, 64e), la faute idiote de Berdeu sur Serin (64e) offrant généreusement un break aux Varois, qui n'en demandaient pas tant. Les Lyonnais vendangèrent un « trois contre un » à la 68e et c'est ainsi qu'en roue libre, Toulon, fort en mêlée, engrangea son quatrième succès, cette saison, malgré un deuxième but de pénalité signé Berdeu (75e). Alors que le score fut ouvert à la 29e minute, le LOU n'a jamais mené dans ce match. Le joueur : Baptiste Serin, première Le demi de mêlée international toulonnais Baptiste Serin (27 ans, 42 sélections), arrivé sur la rade en aout 2019, disputait son premier match avec Toulon. Il assura la fluidité des mouvements sans pour autant peser dans les débats. Il eut deux ouvreurs au bout de sa passe : Anthony Belleau puis Louis Carbonel. Sobre, Serin n'a pas cherché à briller autour du pack, se contentant de passer le ballon. Il fut pris derrière un ruck (58e) puis, violemment contré par Berdeu (64e) fit profiter à son équipe d'une pénalité bien placée que convertit Carbonel, avant d'être remplacé à la 64e par Julien Blanc. lire aussi Calendrier/résultats de la 11e journée lire aussi Le classement

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles