Rugby : Révolutionnaire… Changer d’équipe nationale va devenir plus facile

·1 min de lecture

RUGBY - Les nouvelles règles d’éligibilité adoptées ce mercredi par World Rugby devraient bénéficier aux nations moins riches, comme les îles du Pacifique

Sélectionner un joueur prometteur pour le « bloquer », c’est bientôt fini. La fédération internationale (World Rugby) a approuvé mercredi un assouplissement des règles d’éligibilité pour les internationaux qui devrait profiter aux îles du Pacifique, régulièrement « pillées » par les grandes nations. Dès 2022, un international pourra ainsi « changer une seule fois de fédération, sous réserve de démontrer un lien étroit et crédible avec la nouvelle fédération par le biais du droit de naissance », a indiqué World Rugby dans un communiqué, après un vote de son conseil.

Le joueur devra remplir plusieurs critères : ne pas avoir disputé de match international lors des trois dernières années précédant la demande, « être né dans le pays de la fédération dans laquelle il souhaite être transféré » ou « avoir un parent ou un grand-parent né dans ce pays ». Chaque demande sera soumise à l’approbation de la commission d(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
France-All Blacks : « Il sort une action incroyable », la relance fantastique de Romain Ntamack comme si vous y étiez
France - All Blacks gagne largement le match des audiences face aux NRJ Music Awards
Rugby féminin : Le XV de France torpille encore la Nouvelle-Zélande et finit l’automne en beauté
Rugby : Viré pour des propos racistes, Ludovic Radosavljevic rebondit en rugby à XIII

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles