Rugby : implacables, les Bleus terrassent les All Blacks

·1 min de lecture

C'était magnifique et on en redemande. Dans un Stade de France comble et bouillant, le feu tricolore a terrassé les All Blacks (40-25) comme rarement dans l'histoire des test-matches entre les deux nations, dominant les maîtres du rugby dans presque tous les compartiments du jeu. Le XV de France version Fabien Galthié affrontait la Nouvelle-Zélande pour la première fois, et il a enthousiasmé son monde par sa hargne au sol, son intelligence tactique, ses prises d'intervalle et sa volonté collective de marquer les esprits à deux ans du match d'ouverture de la Coupe du monde face aux acteurs du haka, même si l'ascendant psychologique d'un soir ne pèsera alors malheureusement que peu de chose.

D'ici là, les Bleus auront disputé 16 ou 17 matches officiels de plus, dont deux Tournois des Six Nations, une tournée estivale au Japon et un autre test choc contre les Springboks, en novembre 2022. Mais la victoire d'hier révèle que la route empruntée par les coéquipiers d'Antoine Dupont est la bonne et qu'ils méritent le soutien de leur public retrouvé.

Les pétards ont vite retenti après le coup d'envoi donné par l'arbitre anglais Wayne Barnes : dès la 3e minute, le talonneur Mauvaka aplatissait en force le premier essai après un ballon porté sur touche. Cueillis à froid par l'engagement français, les Néo-Zélandais n'étaient pas encore groggy, mais la dynamique et l'initiative ne connaissaient qu'un camp.

Ntamack au tournant

Après deux pénalités de Jordie Barrett, Ntamack, déjà auteur d'u...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles