Rugby : entre Montpellier et Bordeaux, une demi-finale et la fin d'une époque

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© ROMAIN PERROCHEAU / AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'Allianz Riviera de Nice accueillera ce soir la deuxième demi-finale de Top 14 entre Bordeaux et Montpellier. En jeu, une place en finale vendredi prochain au Stade de France face à Castres . Mais aussi la fin de deux immenses carrières. Aussi bien du côté du MHR que de Bordeaux-Bègles, deux joueurs, deux anciens internationaux, ont prévu de raccrocher les crampons en fin de saison.

A Montpellier , il s'agit de Fulgence Ouedraogo, 35 ans, et Guilhem Guirado, 36 ans. Celui qui fut capitaine à 33 reprises en équipe de France est prêt pour ce rendez vous. "Depuis le début de la saison, j'ai commencé la préparation physique, je sais que tout est une dernière fois. Donc j'en profite, je savoure. Mais ce que l'on s'est promis aussi, c'est de ne pas s'arrêter ce soir-là", affirme Guirado.

"Le groupe est en mission"

En face également, Louis Picamoles et François Trinh-Duc disputeront peut-être avec Bordeaux le dernier match de leur carrière. Une motivation de plus pour l'entraîneur girondin Christophe Urios. "Par rapport à Loulou (Picamoles), par rapport à François, ce sont des joueurs importants pour nous, même si finalement on ne les connait pas beaucoup puisqu'ils sont là depuis quelques mois. Mais j'ai lu dans une interview que le groupe est en mission par rapport à ces garçons-là, donc c'est une bonne chose pour moi".

Il y aura donc beaucoup d'émotion ce soir à l'Allianz Riviera avec deux très grands joueurs français qui vont s'arrêter et deux autres qui auront l'opportunité d...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles