Rugby : décès de la légende Benoît Dauga, artisan du premier Grand Chelem des Bleus en 1968

© AFP

Le monde du rugby est en deuil. L'ancien joueur de l'équipe de France de rugby Benoît Dauga, acteur majeur du premier Grand Chelem tricolore en 1968, est mort jeudi à l'âge de 80 ans, a-t-on appris d'une source proche de sa famille.

Dans une interview publiée par le quotidien Sud-Ouest, son ex-coéquipier Jo Maso s'est dit "bouleversé" par l'annonce de son décès.

>> LIRE AUSSIRugby : le XV de France féminin en demi-finale du Mondial après sa victoire contre l'Italie 39 à 3

Un numéro 8 imposant

"C'était un ami intime, j'aimais beaucoup Benoît. Un homme admirable de gentillesse et de sincérité. Un immense joueur avec qui j'ai fait un bon bout de chemin", a ajouté l'ancien trois-quarts centre du XV de France qui l'a côtoyé en sélection.

Surnommé le Grand Ferré, en référence au paysan picard doté d'une force prodigieuse qui avait été un héros de la Guerre de Cent Ans face aux Anglais, Benoît Dauga comptait 63 sélections avec les Bleus dont neuf comme capitaine.

Deuxième ligne ou numéro 8 imposant (1,95 m avec une envergure exceptionnelle pour l'époque), le natif de Montgaillard (Landes) a remporté trois fois le Tournoi des cinq nations.

Dauga est resté fidèle toute sa carrière au Stade Montois, que ce soit comme joueur dans les années 1960 aux côtés notamment de trois autres internationaux, les frères et centres Guy et André Boniface et l'ailier Christian Darrouy, ou comme dirigeant en prenant la présidence du club jaune et noir de 2003 à 2006.


Lire la suite sur Europe1