Rugby à XIII : Les femmes transgenres ne pourront pas participer à des matchs féminins

Abaca

L’International Rugby League a tranché. Dans un communiqué, l’IRL indique que "les joueuses passées de sexe masculin à féminin (transsexuelles) ne peuvent pas participer aux matchs internationaux de rugby féminin", tant qu’une "politique d’inclusion complète" n’aura pas été trouvée. L’organisme gérant le rugby à XIII international justifie sa décision en invoquant un "risque juridique, pour la réputation et le bien-être" des joueurs et du jeu. L’instance tient toutefois à réaffirmer "sa conviction que le rugby à XIII est un jeu pour tous et que tout le monde peut pratiquer notre sport". L’International Rugby League ajoute être en réflexion avec plusieurs pays pour déterminer une "future politique d’inclusion des femmes transgenres en 2023".

À lire également

Le gouverneur du Tennessee promulgue une loi interdisant le sport à des athlètes transgenres

Depuis plusieurs mois, le sujet de l’intégration des athlètes transgenres aux compétitions féminines fait grand bruit dans les instances sportives internationales. Certains défendent le droit des transgenres à concourir comme les autres femmes, tandis que d’autres estiment qu’elles ont de fact...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles