RUF : Qui est le sorcier qui sublime les Porsche ?

·1 min de lecture
RUF : Qui est le sorcier qui sublime les Porsche ?
![CDATA[]]

RUF est connu pour ses Porsche sous testostérone mais aussi pour ses modèles à part entière. Pourtant, l’histoire de cette officine bavaroise débute en 1939 sous forme d’un garage qui sert également de station-service. Par la suite, Auto-RUF vend des Fiat et des BMW, et conçoit même son propre autobus. Mais c’est en 1963 que l’histoire d’amour avec Porsche démarre. Alois Ruf père et fils sont dépassés sur une autoroute par une Porsche 356. Mais son conducteur, maladroit, est victime d'un accident juste sous leur nez. Les Ruf récupèrent l’épave et la réparent pour la revendre un an plus tard. Il n’en fallait pas plus pour que le virus de Zuffenhausen les pique !

Un sacré oiseau jaune

Cela fait plusieurs années qu’Auto-RUF s’est spécialisé dans les Porsche. Mais Alois Ruf Jr veut proposer ses propres versions survitaminées de la mythique 911. Ce sera chose faite en 1977 avec une 911 Turbo dont le moteur a été réalésé et munie d’une boîte à cinq rapports. Rapidement, le petit garage se taille une belle réputation et les commandes abondent. En 1981, RUF acquiert le statut de constructeur automobile et deux ans plus tard, la BTR, première voiture estampillée RUF, est présentée. Mais c’est avec l’incroyable CTR1, plus connue sous le sobriquet de « Yellow Bird » du fait de sa peinture, que le sorcier va se tailler une réputation. Cette 911 Turbo jaune poussée à 370 chevaux se fend d’un 0 à 100 km/h en 3,7 secondes et est capable d’atteindre… 343 km/h ! Elle devient la voiture la plus rapide du monde en 1987. Les Ferrari et Lamborghini peuvent aller se...Lire la suite sur Autoplus

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles