Rue de Trévise : l’origine de l’explosion remise en cause ?

·1 min de lecture
L'accès à la rue de Trévise, depuis le croisement de la rue Sainte-Cécile, est fermé depuis l'explosion le 12 janvier 2019.

Une nouvelle expertise, diligentée par le tribunal de Paris, remet en cause l'hypothèse d'un problème en sous-sol, rapporte « Le Parisien ».

Une expertise qui change la donne. L'explosion du 6, rue de Trévise, qui a fait 4 morts et des dizaines de blessés en janvier 2019, a secoué tout Paris. L'émotion était vive et, rapidement, il a fallu trouver les responsables. Une fuite du collecteur des eaux usées, détectée au niveau des caves de l'immeuble en 2015, réparée en 2017, aurait provoqué l'affaissement du trottoir et la rupture de la canalisation de gaz. C'est en tout cas ce que stipulait l'expertise judiciaire, qui a poussé à la mise en examen de la Ville et du syndic gérant l'immeuble pour « homicides et blessures involontaires ». Mais un nouveau rapport établit une autre hypothèse et avance comme origine possible de l'explosion un problème en surface, rapporte Le Parisien lundi 6 septembre.

« Il semblerait que l'origine du sinistre soit à rechercher en surface, en voirie », rapporte ce rapport inédit, rédigé par un expert missionné par le tribunal de Paris, et que Le Parisien a pu consulter. Le document avance différentes hypothèses pour l'explosion et souligne qu'il faudrait pouvoir trouver « l'origine de l'étonnant état de décompaction des remblais ».

À LIRE AUSSI Explosion rue de Trévise : une canalisation au coeur de l'enquête

Les victimes dans l'expectative

« La recherche du ou des moteurs de décompaction des remblais du site est à rapprocher d'un événement sur trottoir ou au niveau du caniveau », insiste l'expert dans son rapport, ne jugeant donc pas la fuite en sous-sol comme responsable de [...] 

Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles