Ruby Barker de "La chronique de Bridgerton" hospitalisée pour un problème de santé mentale

Ruby Barker de
Ruby Barker de

L'interprète de Marina Thompson dans la saison 1 de la série "La Chronique des Bridgerton" a confié se battre pour sa santé mentale depuis le tournage de la série.

SANTÉ - “Comment allez-vous vraiment?” C’est par cette question que débute le message de Ruby Barker adressé à ses fans sur Instagram. Jeudi 26 mai, l’actrice de 25 ans, qui interprète Marina Thompson dans la saison 1 de la sérieLa Chronique des Bridgerton, a donné de ses nouvelles et tenté de rassurer ses fans sur sa santé.

Depuis l’hôpital dans lequel elle est internée, elle s’est adressée à ses 231.000 abonnés pour parler santé mentale. En légende de son poste, elle écrit: “La semaine de la santé mentale c’est chaque semaine pour moi. J’ai l’impression de ne pas avoir été totalement honnête, donc pour mes followers, il est temps d’être transparente. Je me bats depuis Bridgerton, c’est la vérité. Merci à tous de me soutenir et de me montrer votre amour. #sensibilisationàlasantémentale”.

Face à la caméra, elle témoigne ainsi: “Comment allez-vous vraiment? Moi, je vais mieux, je n’allais vraiment pas bien pendant très longtemps et pour être honnête avec tout le monde, j’ai dû me battre”, confie-t-elle.

“Je veux survivre et je survivrai, je vais le faire”

“Je vais faire une petite pause et j’encourage tous ceux qui sont dans le même cas que moi à faire de même, arrêtez d’être si dur avec vous-même”, a-t-elle appelé.

Et de poursuivre: “On a besoin de changer le dialogue et parler de la santé mentale. Je dis ça parce que j’étais moi-même dans ce cas, j’étais pleine de rage, de colère, tout ce traumatisme intergénérationnel amassé en moi. Maintenant que j’ai un diagnostic, je trace une ligne dans le sable (...), je dois changer et c’est exactement ce que je suis en train de faire”.

″​Désolé, j’ai été silencieuse, je suppose que les gens découvrent pourquoi maintenant. Je voulais juste dire merci pour tous les messages de soutien”, a-t-elle également partagé sur Twitter ce samedi. “J’espère que parler peut aider à déstigmatiser ne serait-ce qu’un tout petit peu la santé mentale et encourager les autres à demander de l’aide s’ils en ont besoin”, a-t-elle ajouté, en partageant un message de prévention du système de santé britannique.

L’actrice britannique, que l’on a pu également voir dans How To Stop A Recurring Dream, a ensuite tenu à “remercier toutes les personnes qui (l)’ont aidée”, notamment sa famille, ses amis et la productrice de la série Shonda Rhimes ainsi que la plateforme Netflix pour lui avoir “donné l’opportunité” et de l’avoir “sauvée”. Et de conclure ainsi: “Je veux survivre et je survivrai, je vais le faire”.

À voir également sur Le HuffPost: L’autrice de “La Chronique des Bridgerton” n’en revient pas du succès de ses livres

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

VIDÉO - Faire un break des réseaux sociaux est bon pour la santé mentale

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles