Ruben Ostlund, Claire Denis, Lukas Dhont ... Les réactions des lauréats du Festival de Cannes

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Vincent Lindon, président du jury

« Tout le monde a mis son énergie à parler des films qu'ils aimaient, uniquement de la bienveillance. Le pouvoir, c'est de dire oui, pas non. Je n'oublierai jamais ces quinze jours de toute ma vie. Mais je ne raconterai rien des délibérations, je trouve pas mal de garder un secret à une époque où tout se sait. C'était un enchantement. Fabuleux de recevoir un cadeau mais encore plus beau d'en offrir un. On a servi à quelque chose pour la culture et on a rendu des gens heureux. L'abbé Pierre disait: « Qu'est-ce que vous avez fait pour les autres aujourd'hui? » Voilà, on a rempli notre mission. »

Ruben Ostlund, Palme d’or pour Triangle of Sadness 

« La première fois, on se dit que c'est un accident de gagner la Palme d'or, mais la deuxième fois on accepte ! Pour The Square, je n’avais pas bien réalisé. Là, je voulais profiter du Festival de Cannes post pandémie. Je vais rentrer pour voir mon fils de 8 mois, m'occuper de lui, changer ses couches puis j'irai me coucher. Voilà mon programme pour ce soir, pas de fête prévue. Mon prochain film, The Entertainment System is Down, raconte un vol long-courrier sans divertissement digital, sans films ni musique. Evidemment, les passagers vont vivre un cauchemar. »

Lire aussi - Festival de Cannes : voici le palmarès de cette 75e édition

Claire Denis, Grand Prix pour Stars at noon

« Ça vaut le coup d'aller dans les salles. C'est là que le cinéma naît et prend source. Pas quand on est seul sur son canapé. »

Li...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles