RSA pour les jeunes : le plaidoyer des présidents socialistes de conseils départementaux

·1 min de lecture

Bientôt finalement un RSA pour les jeunes de 18 à 25 ans et un revenu de base en expérimentation ? C'est ce que réclament 15 présidents PS de conseils départementaux, ainsi que l'édile socialiste de la ville de Paris Anne Hidalgo, dans une tribune publiée dans Le Monde, lundi 7 juin. Dans ce plaidoyer, ils indiquent rejeter l'idée que "les jeunes demeurent l'angle mort de ce gouvernement". Aussi souhaitent-ils "une reconnaissance pleine et entière de la citoyenne sociale" de ces jeunes. Une catégorie de population qu'ils estiment frappée de plein fouet par la crise économique et sociale générée par la pandémie de Covid-19.

Dans ce contexte, "nous réaffirmons notre volonté d’ouvrir le RSA aux jeunes de 18-25 ans et d’expérimenter un revenu de base", poursuivent les signataires, membres du Parti socialiste, qui défend depuis plusieurs mois cette idée d'un RSA Jeunes. Outre Anne Hidalgo, ont signé les présidents des conseils départementaux du Lot-et-Garonne, des Landes, de la Gironde, de la Dordogne, de la Haute-Vienne, des Pyrénées-Orientales, de la Haute-Garonne, de l'Ariège, de l'Hérault, de la Lozère, de l'Aude, de la Loire-Atlantique, du Finistère, de la Nièvre et de la Seine-Saint-Denis.

"Assurance-maladie, revenu minimum, revenu de solidarité… Aujourd’hui, nous demandons au gouvernement d’être fidèle à notre histoire sociale et de nous laisser expérimenter sur nos territoires des solutions nouvelles pour accompagner nos concitoyens", insistent-ils en l'appelant à leur "faire (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Et la ville non-méditerranéenne la plus ensoleillée de France est…
Royaume-Uni : 40% plus transmissible, le variant Delta du coronavirus menace la levée des restrictions
Un membre d'équipage russe arrêté par le Japon après une collision maritime meurtrière
Présidentielle 2022 : tollé général après la dernière sortie de Jean-Luc Mélenchon
En Chine, l'énorme bond des importations sur un an

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles