Royaume-Uni : victime de “surdéveloppement”, Liverpool retiré de la liste du patrimoine mondial de l’Unesco !

·1 min de lecture

Vents contraires pour Liverpool. L'Unesco a retiré ce port du nord-ouest de l'Angleterre, connu pour avoir été le berceau des Beatles, de sa liste des sites classés au patrimoine mondial. Treize délégués du Comité du patrimoine mondial de l'Unesco, dont la session en cours est présidée par la Chine, ont voté pour un déclassement de ce port, classé en 2004, et cinq contre, soit plus de la majorité de deux tiers requise pour déclasser un site. Liverpool devient ainsi le troisième site à subir ce sort, après des décisions similaires concernant précédemment le sanctuaire de l'oryx arabe à Oman, en 2007, et la vallée de l'Elbe à Dresde (Allemagne) en 2009.

En cause : les plans de réaménagement du port, dont les très hauts immeubles et un nouveau stade de football risquent d'"endommager de manière irréversible" son patrimoine, a affirmé le comité de l'Unesco. Liverpool avait été classé au patrimoine mondial de l'Unesco après une ambitieuse réhabilitation du front de mer et des docks suivant des décennies de déclin. Port de départ de millions de migrants irlandais et britanniques ainsi que d'esclaves africains, la ville au riche patrimoine musical est aussi le berceau des Beatles: une histoire qui a forgé ce que l'Unesco considérait comme le "caractère distinctif et l'esprit unique" de Liverpool.

>> A lire aussi - Les 45 sites français classés au patrimoine mondial de l'Unesco

Pour autant, le Conseil international des monuments et des sites, qui conseille l'Unesco, avait déjà "demandé (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Brexit : le Royaume-Uni dévoile ses plans pour régler la crise en Irlande du Nord
Omission de 300.000 euros dans sa déclaration d'intérêts : Dupond-Moretti ne sera pas poursuivi
Arabie saoudite : le numérique s'invite au grand pèlerinage de la Mecque
Les éoliennes impactent-elles la valeur du foncier ?
En direct - Suivez l'intervention de Jean Castex sur l'épidémie en France

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles