Royaume-Uni: les Verts s'apprêtent à entrer au gouvernement en Écosse

·1 min de lecture

En Écosse, les Verts s'apprêtent à faire leur entrée dans le gouvernement local. Après un été de négociations, le parti de la Première ministre Nicola Sturgeon a conclu un accord avec les écologistes pour un partage de pouvoir.

Avec notre correspondante à Londres, Claire Digiacomi

C'est une première au Royaume-Uni : deux écologistes dans un gouvernement local, celui de l'Écosse. Avec cet accord, la Première ministre Nicola Sturgeon a un double objectif : présenter un exécutif engagé pour le climat lors de la Cop26, organisée sur ses terres en novembre, et renforcer son alliance pour l'indépendance de l'Écosse, défendue par les deux partis.

« Ce n'est pas une coalition et nous ne sommes pas d'accord sur tous les sujets. Mais nous sortons de notre zone de confort pour nous concentrer sur ce qui nous réunit. Et nous faisons cela non pas par nécessité politique, mais pour le bien commun », a déclaré Nicola Sturgeon.

Dans leur accord, les deux formations ont prévu qu'elles pourront s'opposer sur certains sujets comme la défense. Mais elles partageront un même programme sur le climat, l'indépendance écossaise ou encore le contrôle des loyers.

« Nos deux partis travailleront ensemble pour construire un programme fort et ambitieux pour une reprise économique verte après le Covid-19, un 'New deal" pour les locataires et un changement fondamental de notre approche sur les transports », assure Patrick Harvie, co-leader des Verts et futur ministre.

Ce gouvernement remanié espère un nouveau référendum sur l'indépendance de l'Écosse avant fin 2023. Il lui faudra cependant, pour l'organiser, l'accord de Boris Johnson qui s'y est toujours opposé jusqu'ici.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles