Royaume-Uni: une œuvre de Banksy de nouveau mise aux enchères après son autodestruction

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Il y a trois ans, l'image avait fait le tour du monde. La fille au ballon, une œuvre de Banksy, s'était littéralement autodétruite juste après avoir été vendue pendant des enchères. Le tableau a été réparé pour être de nouveau mis en vente à Londres.

Avec notre correspondante à Londres, Marie Boëda

La petite fille qui tend la main vers un ballon rouge en forme de cœur a été recollée, réparée et le tableau a aussi changé de nom. Dorénavant, il s'appelle L’amour dans la poubelle.

C'est l’un des graphes de Banksy les plus populaires. C’est même le favori des Britanniques. Il est né sur un mur du pont de Waterloo, dans le sud de Londres, en 2002. Une citation l’accompagnait, elle disait : « Il y a toujours de l’espoir ».

En 2018, lors de la précédente vente, le tableau était littéralement tombé en lambeaux sous les regards médusés des spectateurs. L'artiste avait fait placer un broyeur dans le cadre de l'œuvre. La maison de vente Sotheby's, qui n'était pas au courant, avait alors parlé du « happening artistique le plus spectaculaire du XXIe siècle ».

► À lire aussi : Une œuvre de Banksy s'autodétruit après avoir été adjugée aux enchères

À l'époque, Banksy avait justifié son geste. L'artiste dont personne ne connaît la véritable identité voulait dénoncer la marchandisation de l'art. Pas sûr qu'il apprécie le prix de vente de son œuvre réparée : une estimation de 5 millions d'euros, soit près de cinq fois plus que le prix fixé lors de la première vente.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles